OUR STUDENTS ARE TALENTED

You will find here a selection of the most recent productions of our students: poems, narrations, short stories, etc. all written in French.

June Love Story

"La Serre", by Danuta Deeb

 

serre

 

Il était une fois deux sœurs jumelles, Molly et Dolly, qui ne se ressemblaient pas. Molly était blonde aux cheveux lisses et aux yeux bleus, toute mince et menue mais de caractère fort trempé, sachant exactement ce qu'elle voulait. Sa soeur Dolly avait les cheveux châtains et ondulés, la peau mâte et les yeux vert-noisette. Elle était timide et renfermée, hésitante à prendre des décisions. Elles nettoyaient les maisons bourgeoises des vieux quartiers de Charleston en Caroline du Sud pour se payer des études de Gestion-Entreprise.

Pendant toute une année Dolly rêva la nuit d'une maison particulière qui lui paraissait familière mais qui ne l'était point. C'était une maison à trois étages avec une sorte de sous-sol qui menait vers un jardin mystérieux. Un jour, elle demanda à sa soeur si elle connaissait une pareille demeure.
"Mais oui, c'est la maison des Laurent! Comment le sais-tu?"
Dolly répondit un peu embarrassée:
"Ecoute, cela fait presque un an que je la vois en rêve, comme si quelqu'un m'attendait là-bas..."
Molly eut une idée:
"Je dirai aux Laurent que mon genou me fait mal et que tu vas nettoyer la maison à ma place, quant à moi j'irai nettoyer la maison des Boris qui n'a qu'un seul étage! Ils nous feront confiance car nous sommes des femmes professionnelles et pas des midinettes..."
"Tu es géniale!"

Le lendemain, Dolly entra dans la mystérieuse maison qu'elle connaissait déjà par coeur et, en descendant vers le sous-sol, elle vit un grand jardin touffu avec une serre au milieu. Quand elle s'approcha du portail en verre, un papillon lui frôla la joue. Elle sursauta car elle n'en avait jamais vu d'aussi grand. Instinctivement elle prit le filet à papillons qui se trouvait près de la porte et courut jusqu'à ce qu'elle attrapât cette gracieuse créature volante. Elle ouvrit doucement la porte puis la ferma vivement les yeux fixés sur sa proie. Le filet à la main, elle se retourna et se cogna contre une autre créature, humaine cette fois ci, le torse nu, ferme et musclé comme les statues grecques et qui sentait l'eau salée de Myrtle Beach. Le jeune homme ôta son chapeau de paille, secoua ses mèches blondes, lui tendit la main et se présenta poliment:

papillon2

"Steve Laurent. Vous devez être Mademoiselle Molly..."
"Non... heu... je suis Dolly Desrosiers. Ma soeur s'est cogné le genou et m'a demandé de prendre sa place pendant quelques semaines... Excusez-moi, je dois me remettre au travail!"
"J'aimerais bien vous revoir Mademoiselle Dolly. Peut-être pourrions nous prendre un pot au bistrot du coin. Je voudrais vous remercier d'avoir attrapé mon papillon monarque!"
Dolly esquissa un sourire en rougissant, ne sachant que dire.
"Alors c'est oui?"
"D'accord!"
"Le vendredi à 7 heures, ça vous va?"
"Oui."

Rentrant chez elle, elle raconta à sa soeur sa rencontre avec le jeune-homme au torse nu... Molly rit de bon coeur! Dolly, exténuée de ses émotions, s'endormit vite, et la maison des Laurent lui apparut encore dans la nuit, mais cette fois ci avec une dame fort sympa, au chignon blanc, qui portait une jupe aux couleurs de l'arc en ciel et qui chantait et tournait comme les derviches. Enfin celle-ci s'arrêta en lui montrant une petite robe de baptême blanche aux manches bouffantes et au col orné de dentelle.
"Wou-Hou! C'est moi, tante Léonie, ta marraine. Prends soin des papillons!"
Dolly se réveilla toute secouée, le coeur battant... Alors c'était tante Léonie, décédée il y a plusieurs années, qui voulait sans doute lui transmettre un message...

Deux jours plus tard, à la maison des Laurent, alors qu'elle passait par la serre le coeur battant, elle vit la silhouette musclée s'approcher de la porte qui s'ouvrit doucement puis se referma de même, de crainte que les papillons ne s'envolent.

"Bonjour Mademoiselle Dolly! N'oubliez pas demain soir au bistrot du coin!"
Dolly acquiesça d'un sourire et répondit poliment:
"Oui. Bonne journée Monsieur Steve!"

La nuit, tante Léonie la visita encore, et avec un grand sourire, elle lui dit:
"Ma petite filleule, il fallait que j'intervienne finalement pour te pousser à prendre de bonnes décisions! Tu as accepté l'invitation du beau jeune-homme, un bon point! Maintenant tu vas lui donner des idées pour créer des jardins exotiques pour l'élevage des papillons et en faire une grande entreprise... Car tu seras une bonne femme d'affaires, c'est ce que tu es en train d'étudier, n'est-ce-pas? Bonne chance, ma petite Dolly chérie!"
Elle l'embrassa au front et s'en alla en tournant comme un tourbillon.

serre

Le vendredi au bistrot, Dolly se trouva fort détendue et pour la première fois très causante, discutant les choix des fleurs exotiques qui captiveraient les beaux papillons et la création de merveilleux jardins. Steve, surpris de l'esprit d'initiative de Dolly, la félicita de ses idées intéressantes. La timide jeune-fille lui dit:
"Vous savez, j'aurai bientôt mon diplôme de gestion-entreprise, des idées, des projets de business se réveillent en moi..."
"Vous savez, vous générez en moi des idées sentimentales et amoureuses..."
Elle le regarda stupéfaite. Il lui prit la main et l'embrassa doucement comme un prince galant.

Cette nuit encore, tante Léonie lui apparut. Un peu plus sérieuse cette fois ci. Elle lui dit:
"Voilà ma petite filleule, ma tâche est terminée. J'ai réussi à te faire sortir de ton cocon pour que tu rencontres ton Prince Charmant."

Le lendemain, Molly lui demanda:
"Alors, Monsieur Laurent, il te plait bien?"
"Ma chère soeur," répondit Dolly, "je crois être arrivée au tournant de ma vie!"

papillon4

 

 
  next

HOW TO REGISTER:

CLASS LOCATION: